Tango Argentin

tango-3nd-versailles-3Le tango est une danse de bal qui se danse à deux. C’est une danse d’improvisation, au sens où les pas ne sont pas prévus à l’avance pour être répétés séquentiellement, mais où les deux partenaires marchent ensemble vers une direction impromptue à chaque instant. L’un des partenaires guide, l’autre suit, en laissant aller naturellement son poids.

Enseignants

Lucia Lerendegui et François Saulnier

Lucia et François ont commencé a travailler ensemble à Buenos Aires. Ils animent désormais leur propre école de tango à Versailles, Mantes et Saint-Germain-en-Laye. Leur danse se concentre sur le style, la dynamique, la sensibilité et la communication.

tango-3nd-versailles-2Lucia Lerendegui, le tango dans ses gènes

Difficile de savoir si Lucia est née avec le tango ou si c’est le tango qui est né avec elle. Depuis son berceau, elle pouvait écouter les tangos chantés par sa mère et son père, accompagner au violon Osvaldo Pugliese. A 5 ans, elle connaissait déjà mieux que personne toutes les milongas de Buenos Aires, trimbalée au gré des cachets du maestro. 
L’activité de Lucia dans le tango est multiple, car elle est animatrice du centre culturel O. G à Buenos Aires, qui programme concerts, milongas et tous genres d’événements tanguéros. Lucia à été formée par Julio Balmaceda, Corina de la Rosa, Pablo Veron, Gustavo Naveira et Giselle Anne. En parallèle à la danse, Lucia dispose d’une carrière de comédienne et de musicienne apportant expressivité et musicalité à son tango.

François Saulnier, sensibilité et communication


C’est par le théâtre qu’il plonge dans l’univers tanguero, traîné par une de ses camarades dans un cours de la banlieue parisienne. René Bui et Florencia Garcia ont su lui communiquer leur passion et c’est d’une manière presque mimétique qu’il fonde l’école de tango à Saint-Germain-en-Laye. Avec son bagage de danseur de hip-hop, tap dance et contemporain, mais aussi de sportif de haut niveau, il s’ouvre un chemin pédagogique personnel autour de la conscience corporelle. Un domaine où excellent Judith Elbaz et Christophe Lambert, auprès desquels ils s’est formé et continue à se former depuis de nombreuses années.
 Pour son travail de journaliste, il séjourne près de deux ans à Buenos Aires, où il travaille auprès de nombreux maestros parmi lesquels Gustavo Naveira, Giselle Anne, Olga Besio, Ezequiel Farfaro, Fernando Sanchez, Ariadna Naveira, Fernando Galera, Vilma Vega. Il réalise un travail approfondi avec Lucia Mazer, Melina Brufman, Julio Balmaceda et Corina de la Rosa, dont ces derniers ont eu chez lui un impact important.

Modalités

Cours de 1H / semaine

Adolescents & Adultes « débutants » 
Mardi de 20H à 21H

Adultes et sénior « intermédiaires »
Mardi de 21H à 22H

Tarif par an : 

« Adolescents & Adultes « débutants » » : 240€ + adhésion (12 élèves minimum)

« Adultes et sénior « intermédiaires » » : 240€ + adhésion (8 élèves minimum)